Une aide pour les commerces multi-activités

Une aide pour les commerces multi-activités

Publié le 13/08/2021

Le 13/08/2021 à 14:30

Une opération en faveur des commerçants multiservices en zone rurale

Dans le cadre des aides en faveur des entreprises touchées par la crise sanitaire, le gouvernement a souhaité mettre en place une aide spécifique pour les petits commerces multi-activités des communes peu denses et très pu denses, dont une activité annexe a pu être fermées administrativement.

Plus précisément, l'aide vise les entreprises multi-activités, qui ont subi une interdiction d’accueil ininterrompue du public entre novembre 2020 et mai 2021 au titre d’au moins une de leurs activités et qui ne sont pas éligibles au fonds de solidarité.

Ce dispositif de soutien financier aux entreprises est confié au réseau des CCI dans le cadre de ses missions d’aides aux entreprises.
Le montant total de la subvention est plafonnée à 8 000 euros par entreprise bénéficiaire.

Découvrez le dispositif d'aide sur le site : https://les-aides.fr/commerces-multi-activites

Vous y retrouverez un simulateur validant votre éligibilité potentielle et votre accès à la plateforme pour y déposer votre demande avant le 31 octobre 2021.


Un simulateur pour estimer le montant de votre aide

Pour pouvez également estimer ci-dessous le montant de l'aide dont vous pouvez bénéficier, puis créer votre dossier sur la plateforme :

Conditions d'attribution

L’aide est ouverte aux entreprises qui remplissent, cumulativement, les conditions suivantes :

  • Avoir été créées au plus tard le 31 décembre 2020 ;
  • Avoir une résidence fiscale en France ;
  • Être situées dans une commune rurale tel que listée dans le décret n° 2021-960 du 20 juillet 2021 ;
  • Avoir une activité principale telle que listé dans le décret n° 2021-960 du 20 juillet 2021 et avoir au moins une activité secondaire ;
  • Avoir au moins une des activités secondaires ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ininterrompue entre le 1er novembre 2020 et le 1er mai 2021 ;
  • Ne pas être éligibles au fonds de solidarité et ne pas avoir perçu le fonds de solidarité au cours du premier semestre 2021 ;
  • Avoir subi une perte de chiffre d’affaires égale ou supérieure à 10 % entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 par rapport à la même période en 2019 ou à la période de référence ;
  • Ne pas faire partie d’un groupe.
Voir toutes les actualités

En complément